Accueil


Etat

Quelle démocratie souhaiteriez-vous pour la France ?

Par Pascal le 26 juin 2023 14:06

La France est une démocratie. La Constitution de 1958 dit que la démocratie c'est :

le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple

On dit que la France est une démocratie représentative car elle n'est pas directement dirigée par le peuple, mais par des représentants élus par lui.



La démocratie représentative

La démocratie représentative est la forme privilégiée de démocratie depuis les révolutions du XVIIIe siècle. Les citoyens délèguent toute leur souveraineté à des représentants qui agissent en leur nom pour la durée de leur mandat (on parle de mandat représentatif). La représentation peut aussi être indirecte, c’est-à-dire que les représentants du peuple nomment d’autres représentants dans les institutions démocratiques (c’est souvent le cas dans les régimes parlementaires). C’est une forme de régime démocratique qui a l’avantage d’être plutôt efficace sur le plan pratique (les citoyens sont peu sollicités, la réponse de l’État est rapide), mais l’incapacité du peuple à exercer sa souveraineté engendre parfois des conflits avec l’État. Ce système repose donc essentiellement sur la confiance que les citoyens accordent dans leurs représentants ; que ceux-ci soient élus ou tirés au sort.

La démocratie directe

La démocratie directe est la forme de démocratie la plus simple : le peuple détient le pouvoir et l’exerce sans passer par des intermédiaires. Les citoyens ont toujours la possibilité de s’exprimer, de proposer et de voter sur les différentes décisions publiques. Cette forme radicale de démocratie ne s’observe que dans les petits groupes sociaux où la concertation de ses membres peut se faire rapidement. En effet, la nécessité de nommer des représentants se fait de plus en plus sentir au fur et à mesure que la taille de la population augmente et que les problématiques en jeu deviennent variées et complexes. La démocratie directe, dans sa forme gouvernementale, est l’idéal du courant anarchiste. Généralement, quand on parle aujourd’hui de démocratie directe, c’est pour qualifier un instrument démocratique, mais pas pour désigner un régime politique.


La démocratie continue


La démocratie continue est un concept crée par Dominique Rousseau que l’auteur illustre dans ce livre par 6 thèses structurantes.

Dans son introduction, l’auteur insiste sur l’importance du rôle que le citoyen doit jouer dans un régime politique démocratique. Dans certaines démocraties représentatives modernes comme la France il a été relégué à son simple rôle d’électeur, avec la « démocratie continue » le citoyen jouera le rôle qu’il est supposé jouer en étant au cœur de la politique. On parle donc d’un régime politique où les citoyens reprennent leur rôle. Une démocratie en action où tous les corps politiques qui composent le régime agissent



Source:

https://democurieux.fr/types-de-democraties/

https://revue-democratie.org


Par Pascal le 26 juin 2023 14:06

Commentaires

Veuillez vous connecter pour commenter et réagir
YS
djang il y a 6 mois, 2 semaines
0 pour 0 contre 0 flou 0 blanc

Il n'y a pas de «démocratie directe», «démocratie populaire» ou «démocratie décentralisé» ou «démocratie participative». Il n'y a que la démocratie ou l'absence de démocratie. Soit le peuple exerce le pouvoir soit quelqu'un d'autre l'exerce à sa place. En l’occurrence la France n'a jamais été une démocratie, car le peuple n'a jamais eu le pouvoir. Notre système permet seulement au peuple de choisir ses maîtres qui eux-même doivent obéir à des personnes placées plus haut.

YS
LucJACOB il y a 8 mois
0 pour 0 contre 0 flou 0 blanc

Que pensez vous de cet outil qui permettrait de nuancer le choix de vote d'un député en y ajoutant de la démocratie directe ?

YS LucJACOB il y a 8 mois
0 pour 0 contre 0 flou 0 blanc

https://www.change.org/p/obtenez-la-prise-en-compte-de-votre-poids-d%C3%A9mocratique-dans-les-d%C3%A9cisions-droitsdelhomme

YS
ysaenger il y a 8 mois, 1 semaine
0 pour 0 contre 0 flou 0 blanc
  • La démocratie purement directe implique une participation énorme a la chose publique. Pensez à la quantité de travail des élus, le nombre de vote au Parlement.
  • La démocratie purement représentative éloigne les citoyens des possibilités d'actions entre 2 votes. Cela peut amplifier les crises sociaux (de ne pas pouvoir les résoudre directement).
  • La démocratie continue / système mixte : il faut l'inventer, la proposer
  • La souveraineté locale n'est pas mentionnée. Appelez ça fédéralisme, régionalisme, confédéralisme, autonomisme. Cela n'existe pas en France qui est un état central, sauf un peu pour les DOM-TOM (mais pas vraiment).
YS
ysaenger il y a 8 mois, 1 semaine
2 pour 0 contre 0 flou 0 blanc

Dans la notion de séparation des pouvoirs, les contre-pouvoirs sont essentiels pour surveiller. Des pouvoirs il y en a plein. Chaque pouvoir peut être exercé par un seul ou par un groupe. Sans contre-pouvoir la dérive autoritaire est à craindre. Le contre-pouvoir est une sécurité... sauf si l'on craint de lui-même une dérive autoritaire (mon regard se tourne vers le conseil constitutionnel). Soit il existe une chaîne de contre-pouvoirs qui se reboucle, soit (mieux de mon point de vue) le peuple est le contre-pouvoir ultime avec un nouveau moyen dédié (le RIC)

YS Pascal il y a 8 mois, 1 semaine
2 pour 0 contre 0 flou 0 blanc

A condition que le RIC soit écrit en toutes démocratie. Car si on parle d'outils démocratique qu'on laisse entre les mains d'un groupe de citoyens, la démocratie est bafoué.